fbpx

Accueil

Indication et solfège

Jouer avec son cœur

Lorsque vous faites de la trompette où de la musique en général, il y a plusieurs aspects techniques à travailler.J’en ai abordé quelques-uns sur ce site, mais je vais peut-être vous surprendre, la technique ne fait pas tout. Dans tous les styles de musique, il faut faire véhiculer une émotion.

Lire la suite

Comment trouver un groupe

Je vous parle souvent de jouer en groupe. Et en effet, c’est toujours plus sympa de jouer avec des gens, que de faire ses gammes tout seul dans son coin. Ça peut même être une source de motivation pour reprendre ou continuer la musique. Mais vous vous demandez peut-être comment trouver un groupe pour jouer.

Vos amis musiciens

Si vous avez des amis qui font de la musique, vous pouvez former un groupe avec eux. C’est la méthode la plus simple et celle à laquelle tout le monde pense. Il vous suffit d’avoir quelques amis pour former un groupe et surtout en avoir certains pouvant former la rythmique (guitare, basse, batterie ou piano).

De plus, il faut avoir la même motivation à jouer de la musique en groupe, des goûts musicaux pas trop éloignés et avoir les mêmes objectifs est un plus. Si une personne participe au projet pour la déconne, un autre veut devenir professionnel et un troisième n’est pas contre un concert de temps en temps, mais sans plus, cela peut créer des tensions entre vous.

Les groupes Facebook

Vous pouvez essayer de trouver des groupes dédiés sur Facebook, mais il faut réussir à trouver un groupe actif dans votre région. De plus, il faut voir si le groupe ne contient que des joueurs professionnels ou s’il y a aussi de la place pour des joueurs débutants qui souhaitent se lancer dans un petit projet pour progresser. Le risque aussi est de tomber sur un groupe avec des tas d’utilisateurs qui ne sont plus actifs, car ils ont déjà trouvé un groupe ou un musicien.

Mais ça peut être une bonne piste de départ pour être aiguillé dans nos recherches. Une simple recherche rapide sur Facebook avec “groupe musiciens”  fait ressortir un groupe privé de 10K membres. Malheureusement, sans précision de localité. Du coup, j’ai un doute sur l’efficacité d’un groupe comme celui-ci. Je suis aussi sur le groupe Facebook “Tous les trompettistes de Facebook”, et il peut y avoir des appels pour trouver trompettiste dans certains groupes ou pour une date précise. Mais nous avons toujours cette problématique de géolocalisation et il faut un peu compter sur la chance pour trouver une bonne occasion.

Sur un site web

Quand j’ai réfléchi à un site web pour trouver une petite annonce, j’ai tout de suite pensé au bon coin. Mais, même si la rubrique prestation de service existe et contient quelques annonces de musique, il y a surtout des demandes de groupe proposant leur prestation.

En site web dédié, j’ai trouvé Bandmix.fr qui permet de se créer un compte gratuitement. On peut en créer un pour soi ou bien un pour son groupe en se décrivant rapidement. Notre niveau, le nombre de répétitions, notre disponibilité et notre niveau. Le système de localisation permet de trouver des groupes ou des personnes proches de chez nous rapidement. Le seul petit bémol, c’est qu’il faut payer un abonnement pour pouvoir contacter les autres utilisateurs. Après, à vous de voir si vous voulez payer 10 euros pour un mois de recherche. Mais il est possible de retrouver la page facebook d’un groupe grâce à son nom. Il y a surement d’autres sites qui existent, je n’en ai pas fait le tour. Si vous en connaissez, n’hésitez pas à le dire en commentaire.

Des rencontres dans la vrai vie.

Une méthode à l’ancienne qui peut encore fonctionner est d’imprimer quelques flyers avec un contact et une annonce et de les déposer dans des endroits passant. Vous serez peut être étonné de découvrir le nombre de personne musicienne habitant près de chez vous.

Vous pouvez aussi essayer de trouver des Jam-session dans votre région afin de rencontrer des musiciens et peut-être intégrer un de leur groupe. Laisser une carte dans un magasin de musique où un bar est aussi une bonne technique.

Lorsque vous débutez la trompette, je vous conseil de travailler avec un professeur. Soit particulier, soit dans un conservatoire. Dans certains conservatoire, il y a des groupes (harmonies, Big Band…) et vous pouvez l’intégrer afin de faire un premier pas vers la scène. Pour les cours particulier, votre professeur connait surement des formations qui pourraient vous accueillir.

Si vous êtes en province, vous pouvez essayer d’intégrer la fanfare de votre village ou d’un village voisin. Mes parents vivent en Normandie et la bas, beaucoup de village ont leur harmonie. C’est peut-être aussi le cas chez vous.

Conclusion

Pour moi, le plus simple pour trouver un groupe est de passer par la case recherche dans la vrai vie comme évoqué dans le dernier point. En effet, les groupes facebook ou les sites ne sont pas encore très adapté et il sera plus efficace de se rencontrer en vrai. Vous participé à une Jam session, vous discutez avec d’autres musiciens et des opportunitées s’ouvrent à vous. Ne soyez pas timide, vous avez forcément des choses à apporter à quelqu’un, et en multipliant les contacts, vous trouverez forcément des personnes intéressées.

Faut-il avoir une bonne oreille musicale pour jouer de la trompette

Vous souhaitez démarrer la trompette, mais vous n’avez pas du tout l’oreille musicale. Vous ne savez donc pas si vous pourrez jouer de la trompette correctement et progresser facilement. Alors, ne vous inquiétez pas. Vous ne pourrez jamais progresser facilement à la trompette, oreille musicale où pas. Il y aura des périodes où vous devrez travailler des heures et des heures un exercice pour enfin réussir correctement. Vous êtes encore là? Vous voulez toujours jouer de la trompette? Je vais vous expliquer pourquoi il est important d’avoir une oreille musicale, mais pourquoi ce n’est pas grave si vous n’en avez pas encore.

Définition d’oreille musicale

Bon, je ne compte pas vous écrire un article scientifique de référence, il y en a surement déjà et écrit par des personnes plus qualifiées que moi. Mais pour être clair dans mes propos, il faut bien comprendre ce que j’entends par oreille musicale.

La première oreille est l’oreille absolue. Elle permet de chanter n’importe quelle note de façon juste, sans avoir besoin d’entendre une note de référence. C’est un cas rare et qui peut vous sembler pratique, mais n’oubliez pas qu’une trompette est un instrument transpositeur. C’est-à-dire qu’un Do sur une trompette équivaut à un si bémol sur un piano. Résultat avec une oreille absolue vous entendrez un si bémol à chaque fois que votre trompette jouera un Do, et cela peut sembler bizarre. J’ai rencontré une violoniste qui a débuté la trompette et qui avait une drôle d’impression quand elle s’écoutait jouer et je me dis qu’avec une oreille absolue ça doit faire pareil.

Ensuite, nous avons l’oreille relative. Dans ce cas, vous êtes capable de chanter une note ou de la reconnaître si vous avez une note de référence. Ce type d’oreille peut être acquise en travaillant les dictées musicales par exemple. C’est un exercice fréquent lorsque vous apprenez le solfège. Le prof vous donne la note de départ et joue une mélodie et vous devez l’écrire. C’est un exercice très utile pour apprendre à chanter et cela peut vous aider pour jouer de la trompette.

Pourquoi utiliser son oreille pour jouer

Lorsque vous jouez de la trompette, vous jouez sur les différentes harmoniques. Du coup vous pouvez jouer plusieurs notes différentes avec le même doigté. Du coup, vous êtes obligé de faire la différence à l’oreille. Et plus vous jouez dans l’aigu (même si ce n’est pas une finalité), plus les harmoniques seront proches et plus vous risquez de jouer la mauvaise note. D’ailleurs, si vous ne soutenez pas l’air correctement ou si vous pincez les lèvres un peu trop, il est possible que vos notes soient trop basses ou trop hautes. Du coup, il est utile de travailler son oreille musicale pour pouvoir corriger sa justesse.

Jouer de la trompette c’est comme chanter. Ce n’est pas comme un instrument à cordes (guitare, basse, piano…) où il suffit que votre instrument soit accordé pour jouer juste. De ce point de vue, il est plus facile de jouer de ce type d’instrument que de la trompette (où un cuivre en général). Du coup, vous vous dites peut-être que vous devriez commencer par un autre. instrument car vous n’avez pas d’oreille. Mais ne vous inquiétez pas, encore une fois, l’oreille ça se travail avec plusieurs exercices où tout simplement en écoutant de la musique.

Conclusion

Oui il faut avoir une bonne oreille pour jouer de la trompette, mais il n’est pas nécessaire d’en avoir une bonne pour débuter. J’ai entendu des gamins apprendre la trompette et ne pas faire la différence à l’oreille entre un Do et un Sol. Avec du travail et en écoutant de la musique ou en jouant avec une personne expérimenté qui vous écoute, vous pourrez faire des miracles. Il n’y a aucune cause perdu, ne vous inquiétez pas.

Le truc qui m’a fait le plus progresser

On cherche tous à progresser à la trompette afin de pouvoir jouer plus de morceaux et accessoirement se faire plus plaisir en jouant de la musique. Aujourd’hui je vous explique LE truc qui m’a fait le plus progresser. Je vous expliquerai les différents aspects que j’ai travaillés avant de trouver la chose la plus efficace.

Le travail personnel

Bien évidemment, la première chose à laquelle vous pensez, c’est qu’il faut fournir du travail personnel. Vous pouvez acheter une méthode pour apprendre la trompette, il y en a beaucoup et elles permettent de travailler différents aspects musicaux. Mais malheureusement, travailler une heure par jour votre méthode chez vous seul dans votre chambre n’est pas la meilleure façon de faire. C’est indispensable, mais pas le plus efficace. Imaginez que vous soyez en train de construire une maison. Le travail personnel représente les fondations de votre construction. Ce n’est pas la chose la plus visible et qui avance le plus vite, mais c’est indispensable de le faire correctement si vous voulez aller jusqu’au bout.

Prendre des cours

La deuxième chose à faire est de prendre des cours avec un professionnel. Cela vous permet d’avoir un regard extérieur. En plus de vous proposer des exercices spécialisés pour un travail particulier, votre prof verra tous vos petits défauts que vous ne voyez pas. De plus, il pourra vous donner des techniques pour les corriger, et cela est très utile. Un archer qui donnait des cours nous avait expliqué un jour qu’il n’y avait que des problèmes de 2 minutes. Je ne sais pas si cela est aussi le cas en musique, mais le fait fait de travailler avec un prof vous permettra de décomposer vos gros problèmes en plein de petits qui seront plus surmontables.

Vous pouvez aussi travailler devant un miroir pour avoir un regard extérieur, mais cela ne peut pas être aussi efficace que le regard d’un professeur professionnel. Le fait de changer de professeur après quelques années à travailler ensemble peut être aussi bénéfique. Cela vous apporte une nouvelle façon d’aborder certains problèmes. Je ne dis pas qu’un prof expliquera mieux qu’un autre, mais il aura peut être une explication qui résonnera mieux en vous et vous comprendrez tout de suite un aspect que vous n’avez pas compris durant quelques mois voir années.

Jouer en groupe

Mais pour moi, la chose qui m’a fait progresser énormément, c’est d’intégrer un groupe de musique. Lorsque vous jouez avec certaines personnes, vous n’avez pas forcément envie d’être celui qui galère sur les morceaux et qui se fait repérer pendant les concerts. Du coup, vous fournissez peut être un peu plus de travail personnel. Dans votre groupe, il y aura peut être d’autre trompettiste qui pourront avoir une vision extérieur sur votre façon de jouer. Et puis on va pas se le cacher, jouer avec les copains c’est toujours sympa.

De plus, vous travaillez votre oreille musicale, votre musicalité, et vous découvrez un tout nouvel aspect de la musique. Jouer dans un groupe de musique a été tellement efficace pour moi, que j’ai recommencé à travailler la musique et j’ai même finit par reprendre des cours.

En conclusion

Finalement, dans la musique, il n’y a pas vraiment LE truc qui te fait progresser de façon fulgurante. Il n’y a pas une méthode miracle qui te transforme en Jimmy Hendrix en 10 séances d’une heure. Par contre, le fait de travailler en groupe permet de voir plein de petits aspects en même temps et donc cela reste la façon la plus efficace de progresser. De plus vous serez plus motivé à travailler si c’est pour s’amuser entre copain.

Cet article participe au carnaval d’articles “LE truc qui m’a fait le plus progresser avec mon

Cet article participe au carnaval d’articles “LE truc qui m’a fait le plus progressé avec mon instrument ” organisé par Roman Buchta du blog ouimusique.coach

Isolation phonique, comment jouer sans déranger

Vous travaillez la journée et vous n’avez du temps pour jouer de la trompette qu’à partir de 20h. Vous êtes encore motivé, mais votre voisin ne l’est pas forcément. Peut-être même que les autres occupants de votre domicile ne souhaitent pas forcément vous entendre. Dans cet article, je vous parle des techniques d’isolation phonique qui pourraient vous permettre de jouer n’importe quand, sans déranger les autres.

Lire la suite

Adapter son espace de travail

Vous vous êtes lancé dans l’aventure musicale qu’est l’apprentissage de la trompette, super. Par contre, vous ne savez pas vraiment où jouer, du coup vous vous mettez dans un coin de temps en temps. Grave erreur ! Il est important d’avoir un bon espace de travail pour être efficace et je vous explique pourquoi.

Lire la suite

Pistons – Pourquoi y en a-t-il que 3 ?

Vous avez remarquez que sur votre trompette vous n’avez que trois pistons. Pour comprendre pourquoi il est possible de jouer toutes les notes avec seulement trois pistons, e vais vous expliquer le fonctionnement de la trompette.

Lire la suite

Transcription d’un morceau

Pour commencer, qu’est-ce que la transcription d’un morceau? C’est quand vous écrivez les notes sur une partition pour pouvoir le jouer n’importe quand. Cela permet aussi de pouvoir le jouer avec plusieurs personnes et même d’ajouter certains instruments qui ne sont pas dans le morceau de base. Et oui, vous pouvez jouer du Coldplay à la trompette ou la dernière chanson d’Adèle.

Par où commencer

Une fois que vous avez choisi votre morceau, allez sur Youtube pour trouver son clip. J’utilise Youtube pour pouvoir faire des pauses n’importe quand et pour pouvoir faire des retours arrière facilement afin de réécouter des passages. Je vous conseils d’écouter le morceau 2 ou 3 fois avant de vous lancer pour bien comprendre la structure du morceau.

Ensuite, si vous avez un piano, vous pouvez essayer de jouer le refrain à l’oreille. Sinon utilisez directement votre trompette. Préparez un crayon papier, une gomme et une partition vierge, vous allez devoir travailler votre solfège. Par contre, il faut bien être conscient qu’il n’est pas obligatoire de faire la transcription du morceau du début à la fin. Vous pouvez commencer par le refrain, puis continuer par n’importe quel passage et tout remettre dans l’ordre une fois terminée.

Construction d’une phrase musicale

En travaillant votre oreille musicale, vous vous rendrez compte que les morceaux sont structurés en phrases et ou vous entendrez les différentes phrases du morceau que vous êtes en train de transcrire. Trouvez donc les différentes phrases du morceau et concentrez vous sur une à la fois. Ecoutez cette phrase en boucle si il le faut, et trouvez la première note de cette phrase. Ensuite écouté les notes suivantes et trouvez les en devinant les écarts entre la note que vous connaissez et la suivante. Ne vous concentrez pas sur le rythme pour le moment. Ecrivez toutes les notes les unes à la suite des autres sur votre partition.

Une fois que vous avez toutes les notes, écoutez une nouvelle fois la phrase et placez la rythmique. Identifiez la batterie, et à chaque pulsation de batterie indiqué le sur la partition au dessus de la note jouée dans la mélodie.

Et pour finir, le rythme

Vous connaissez maintenant les notes du morceau, et en écoutant la rythmique vous savez combien de temps dure une mesure et où se trouve les barres de mesure. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à réécouter le morceau en vous concentrant sur le rythme. Et pour ça, vous devez connaitre les rythmes possibles (ronde, blanche, noire, croche…). Vous pouvez simplifier les rythmes si vous le souhaitez en vous approchant au maximum de la réalité si vous débutez et trouvez le rythme trop difficile.

Ne vous inquiétez pas si vous n’arrivez pas une transcription d’un morceau difficile dès le premier essai. Vous pouvez vous exercer sur des mélodies simple. Par exemple, essayer avec Mad World, il n’y a que du chant et un piano. Le piano indique tous les temps. Essayez et dites moi en commentaire si vous y arrivez, ça me fera très plaisir.

Structure d’un morceau – Se repérer

Vous jouez un morceau, mais vous avez du mal à vous retrouver. Vous n’avez pas la structure du morceau en tête. Lorsque les solos commencent, vous ne savez pas vraiment quand ils commencent et quand ils finissent. Peut-être même que lors de votre propre solo, vous ne savez pas vraiment quand il va se terminer. Ne vous inquiétez pas, vous pouvez apprendre à vous repérer dans un morceau simplement.

Lire la suite

Joue en groupe et montre ton style !
Éclate toi en improvisant !
+ 1 pdf de 7 articles de musiciens qui t'expliquent leur technique de progression la plus efficace

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.